Five Tribes

Le jeu de la semaine : FIVE TRIBES

  • Difficulté :     expert
  • Type :             stratégie
  • Mécanique : déplacement d’ouvrier, enchère, collection, pouvoir, cartes, plateau modulable
  • Age :               13+
  • Joueurs :       2 à 4
  • Durée :           60 à 90 min

Devenez le nouveau sultan de Naqala dans le pays des 1001 nuits en ralliant les 5 tribus à votre cause.

Five Tribes a directement été un coup de cœur lorsque que nous l’avons découvert. Quelques années plus tard, avec des dizaines et des dizaines de parties au compteur, le jeu nous passionne toujours autant. Son plateau modulable offre une grande rejouabililté. Chaque partie est différente, on ne s’en lasse jamais.

Sa mécanique de déplacement de meeples pour gagner des tuiles et faire des actions est très originale. Elle est couplée à une phase d’enchères permettant de définir l’ordre du tour, une collection de cartes marchandises, des cartes Djinns (génies des légendes musulmanes) octroyant des pouvoirs, ce qui donne une excellente profondeur de jeu. Toutes ces mécaniques sont subtilement dosées et font de Five Tribes un jeu très plaisant.

La partie se termine lorsqu’un joueur a posé tous ses chameaux sur les tuiles ou qu’il n’y a plus de déplacements de meeples possible. Il faut ensuite comptabiliser son argent, les points des tuiles, les points de la collection de cartes marchandises, les points des djinns ainsi que les points de majorité obtenus grâce aux meeples jaunes (« les Vizirs ») récupérés. Beaucoup de moyens permettent donc d’améliorer son score, à vous de faire mieux que vos adversaires. Comme chaque partie est différente, il n’existe pas une unique stratégie gagnante.

Le seul petit bémol du jeu est le temps de réflexion entre les joueurs. Si vous jouez avec quelqu’un qui analyse chaque possibilité, les tours de jeux peuvent devenir longs. Petite astuce pour éviter ce phénomène de « analysis- paralysis » : utiliser un sablier pour limiter le temps de réflexion. Ça rendra la partie beaucoup plus fluide et plaisante. Un bon joueur n’est pas celui qui trouve la meilleure action en analysant toutes les possibilités, mais celui qui trouve les bons coups rapidement…

Il se joue aussi bien (voire même mieux) à deux joueurs. Five Tribes fait partie des jeux auxquels il faut avoir joué une fois dans sa vie !

Nagaraja

Le jeu de la semaine : NAGARAJA

  • Difficulté :     medium
  • Type :             jeux à 2
  • Mécanique : jeu d’enfoiré, pose de tuiles, dés, cartes, duel
  • Age :               10+
  • Joueurs :       2
  • Durée :           30 à 45min

Nagaraja est LE jeu d’enfoirés pour 2 joueurs.

En Inde, emparez-vous des reliques antiques dissimulées dans des temples jumeaux en traversant un dédale en perpétuel mouvement.

Nagaraja est un jeu de confrontation dans lequel vous allez vous battre pour gagner des tuiles qui formeront un chemin vers des reliques vous rapportant des points. A chaque tour, le joueur qui obtient le meilleur score en lançant les dés du destin remporte la tuile et peut la déposer dans son temple. Pour l’emporter il faut récolter 25 points de reliques, mais attention car si vous découvrez 3 reliques maudites vous perdez immédiatement la partie.

Le jeu peut paraître assez simple et basé sur le hasard, mais détrompez-vous car les cartes peuvent tout changer. Elles vous permettront de choisir le type de dés ainsi que leurs nombres. Une fois les dés lancés, chaque naga (sorte de petit serpent apparaissant sur certaines faces de certains dés) vous permettra de jouer le pouvoir d’une carte : augmenter les points des dés, détruire un dé adverse, déplacer ou pivoter une tuile chemin, détruire une carte adverse, regarder secrètement une relique, déplacer des reliques, placer un piège chez son adversaire, …

Et c’est là qu’opère toute la magie du jeu. Les pouvoirs des cartes sont jouables sur votre plateau ou sur celui de votre adversaire… tout simplement génial ! Attention les parties risquent d’être animées et de déclencher quelques conflits 😊…

 

Entre Les Lignes

Le jeu de la semaine : ENTRE LES LIGNES

  • Difficulté :     facile
  • Type :             ambiance
  • Mécanique : dessin, déduction
  • Age :               8+
  • Joueurs :       4 à 8
  • Durée :           30 à 60min

Vous ne savez pas bien dessiner ? Ce jeu est fait pour vous ! « Entre Les Lignes » est bien un jeu de dessin, cependant il n’est pas nécessaire de réaliser des œuvres d’art. Au contraire, il faudra que certaines personnes réussissent à identifier ce que vous avez dessiné mais pas tout le monde, c’est très malin.

Chaque joueur reçoit une carte sur laquelle il est écrit un mot. Dans le groupe 2 joueurs ont le même mot mais ne le savent pas, ils forment le binôme. Les joueurs doivent ensuite faire un petit dessin en lien avec leur mot. Une fois les dessins terminés et positionnés autour du plateau de jeu, les joueurs doivent voter secrètement pour retrouver le binôme. Le but du jeu n’est donc pas d’identifier le mot qui se cache derrière le dessin, mais que le binôme se retrouve sans se faire repérer par les autres joueurs.

Exemple : Si vous avez le mot « avion », il ne faut pas que vous dessiniez un avion car vous risquez de vous faire repérer par les adversaires, mais quelque chose qui vous fait penser à un avion : un nuage, une valise, une tour de contrôle, … ou alors un avion très mal dessiné.

Nous adorons « Entre Les Lignes » car il fonctionne à merveille en famille ou entre amis. Fous rires assurés en essayant d’identifier le  mot qui se cache derrière les dessins des autres joueurs.

Nous l’avons présenté à beaucoup de monde et avons reconstitué une fresque des dessins obtenus au fil des parties. Vous pourrez ainsi vous rendre compte qu’il n’y a pas besoin d’être un pro du dessin…

Vous retrouverez peut-être même un de vos dessins 😉

The Loop

Le jeu de la semaine : THE LOOP

  • Difficulté :     medium
  • Type :             coopératif
  • Mécanique : deck building, combinaison, gestion de main
  • Age :               12+
  • Joueurs :       1 à 4
  • Durée :           60 à 90min

Dans The Loop, chaque joueur incarne un agent aux pouvoirs spéciaux qui doit combattre le machiavélique Docteur Foo. La fin des temps est proche, le Docteur Foo a créé une machine permettant de voyager dans le temps et s’en sert pour envoyer ses clones à des époques différentes afin d’en devenir le maître suprême. Cette machine a des failles et risque de créer des vortex temporels qui amèneraient la destruction de notre monde. Votre mission est donc d’éviter ces vortex en réparant les failles et en détruisant les clones du Docteur Foo. Il faudra également réussir à saboter la machine pour la mettre hors service.

Le thème est original et très bien intégré. De plus, l’humour est omniprésent que ce soit dans le livret de règles, les cartes artefacts, les personnages, …

Le cœur du jeu consiste à se façonner une main de cartes artefacts qui permettra de faire le plus d’actions possibles. Avec la mécanique du « Loop », vous pourrez dépenser de l’énergie afin de réactiver vos cartes et refaire leurs actions, très original. La tour du docteur Foo qui permet d’ajouter des failles plus ou moins aléatoirement dans 3 époques différentes est également très ingénieuse et amène du suspense et de la tension au jeu.

The Loop fonctionne bien à 2 et 3 joueurs. Petit bémol néanmoins à 4 joueurs où la partie devient plus lente en raison de la longueur des tours de chaque joueur.

The Loop est donc un jeu coopératif avec un univers complétement décalé et des parties très tendues.

Pandemic

Le jeu de la semaine : PANDEMIC

  • Difficulté :     medium
  • Type :             coopératif
  • Mécanique : déplacement, jeu de plateau, personnages avec pouvoirs
  • Age :               10+
  • Joueurs :       2 à 4
  • Durée :           60min

Vous en avez marre de cette satanée pandémie ?? Alors éradiquez-la vous-même ! Défoulez-vous sur ce fantastique jeu coopératif où il faudra vaincre 4 maladies mondiales.

Pandemic fait partie des meilleurs jeux coopératifs. Il n’est plus très récent mais ses mécaniques de jeu restent actuelles et le plaisir d’y jouer est toujours intact, d’autant plus qu’il n’a jamais été autant d’actualité depuis un fameux mois de mars 2020…

Chaque joueur incarne un personnage détenant un pouvoir spécial. Vos personnages devront se déplacer de villes en villes pour soigner une maladie (enlever un cube) ou construire un centre de recherche afin de développer un remède et éradiquer les virus. Pour gagner il faudra développer les remèdes des 4 maladies.

A chaque tour d’un joueur, les maladies vont se propager dans les villes (ajouter des cubes). Dès qu’un quatrième cube est ajouté à une ville, une éclosion se produit et infecte les villes voisines. Vous perdez la partie si une huitième éclosion se produit.

Le cœur du jeu réside dans la coopération entre les joueurs. Il faut se coordonner et utiliser au mieux le pouvoir de chaque personnage afin de vaincre les maladies. Les parties sont tendues jusqu’au bout.

Vous avez déjà plusieurs parties de Pandemic à votre actif ? Essayez le Pandemic Legacy ! C’est la même base mais sous forme de campagne, un pur chef d’œuvre et un de nos énormes coups de coeur ! Nous y reviendrons peut-être dans un prochain article…

Wingspan

Le jeu de la semaine : WINGSPAN

  • Difficulté :     medium
  • Type :             stratégie
  • Mécanique : collection, combinaison, ressources, oiseaux
  • Age :               10+
  • Joueurs :       1 à 5
  • Durée :           60 min

Il n’existe pas beaucoup de jeu où le thème prend une place aussi importante. Souvent, la mécanique prend le dessus et la thématique reste secondaire. Avec Wingspan, l’auteure (Elizabeth Hargrave) a réussi à complètement intégrer son thème très original qui met en avant le côté scientifique. Plus de 170 cartes oiseaux ont été créées comprenant chacune des explications sur l’habitat, le nid, la nourriture, les spécificités, … Le matériel est somptueux avec des illustrations magnifiques, une mangeoire permettant de lancer les dés, des œufs qu’on aurait envie de manger, …

La mécanique fonctionne aussi à merveille avec uniquement 4 actions possibles, ce qui rend le jeu simple et fluide. On a le choix entre : récupérer des cartes oiseaux, récupérer de la nourriture dans la mangeoire, pondre des œufs ou attirer un oiseau dans sa volière. Les tours s’enchainent rapidement, surtout à 2 ou 3 joueurs (un peu moins à 4 ou 5 joueurs).

Le cœur du jeu sera d’attirer les bons oiseaux dans sa volière afin de réaliser les meilleures combinaisons. Plus on détient d’oiseaux, plus les actions deviennent puissantes.

La partie se joue en 4 manches durant lesquelles il faudra se battre pour remporter des objectifs. En fin de partie, on ajoute encore les points des cartes, des objectifs personnelles, du nombre d’œufs, … afin de déterminer le vainqueur.

En résumé, Wingspan est un jeu élégant, relativement simple, dynamique et surtout somptueux.

Oriflamme

Le jeu de la semaine : ORIFLAMME

  • Difficulté :     medium
  • Type :             stratégie
  • Mécanique : bluff, combinaison, déduction, jeux de cartes
  • Age :               10+
  • Joueurs :       3 à 5
  • Durée :           30min

Le roi est mort ! Vive le roi ! Vous incarnez une famille qui cherche à devenir la plus influente du royaume. Il faudra user de ruses, de complots et même parfois passer par le sang pour y parvenir.

Oriflamme est un jeu de bluff et de déduction du même genre que les célèbres Lover Letter et Citadelles. Il est plus court et plus dynamique que Citadelles, mais moins que Love Letter.

Le principe est simple : une partie est composée de 6 manches. A chaque manche, les joueurs choisissent un des 7 personnages en main et le jouent face cachée sur la table en formant une file et en choisissant s’ils le positionnent au début ou à la fin de cette file. Ensuite, en suivant l’ordre de la file, chaque joueur a deux choix : retourner sa carte et effectuer son effet ou la laisser face cachée afin de la jouer à un moment plus opportun. Tous les personnages qui ont survécu restent en jeu pour les prochains tours et pourront être réactivés.

Le cœur du jeu réside dans cette file. Il faut réussir à déduire les plans des autres familles afin de placer les bons personnages au bon endroit. Ils pourront ainsi protéger votre famille ou être activés à plusieurs reprises vous permettant de gagner le plus de points d’influence.

Oriflamme a remporté l’As d’Or 2020 est c’est amplement mérité. Les parties sont courtes, tendues et pleines de rebondissements. Mais attention vous n’allez pas vous faire des amis car il faudra user de complots, d’embuscades et de sales coups…

Decrypto

Le jeu de la semaine : DECRYPTO

  • Difficulté :     facile
  • Type :             ambiance
  • Mécanique : déduction, jeu de mots
  • Age :               8+
  • Joueurs :       4 à 8
  • Durée :           45min

Il existe une multitude de jeux basés sur les mots. Pour moi (Alain), Decrypto est le plus subtil et le plus original de tous. Il fait d’ailleurs partie de mes jeux préférés (prochainement dans le TOP 8 d’Alain).

Decrypto n’est pas un jeu compliqué mais il est difficile à expliquer sans y jouer. Pour le décrire simplement, il se joue en deux équipes et un membre de chacune devra trouver 3 indices en lien avec ses 4 mots secrets. Si vos mots secrets sont : 1 – Noir, 2 – Internet, 3 – Baseball, 4 – Radio et que vous devez faire deviner le code 4-3-2, vous pourriez donner les indices « ondes », « batte » et « Google ». Trop facile ? Attention, vos adversaires écoutent et notent tous vos indices. Si plus tard vous employez « ordinateur » pour faire deviner 2, ils risquent de le relier à Google et intercepter votre #2.

Deux interceptions de codes vous procurent la victoire. Deux malentendus, c’est-à-dire communications échouées avec votre équipe, et vous perdez.

Le jeu se joue en un maximum de 8 manches, mais la partie se termine souvent avant. Plus on avance, plus il sera facile de trouver le code adverse et plus il faudra être subtil dans vos choix d’indices. Le jeu procure une énorme satisfaction lorsque l’on trouve des mots faciles à décrypter pour notre équipe, mais qui mettent les adversaires sur la fausse piste.

Love Letter

Le jeu de la semaine : LOVE LETTER

  • Difficulté :     facile
  • Type :             ambiance
  • Mécanique : jeu de cartes, déduction, risque, bluff
  • Age :               8+
  • Joueurs :       3 à 5
  • Durée :           30min

Love letter est un des jeux les plus dynamique qu’on connaisse. On enchaîne des petites parties de 5 minutes. Même si l’on se fait éliminer (et ça va vous arriver souvent…), aucun problème car on sait qu’on peut prendre sa revanche dans 2 minutes.

Serez-vous capable de déjouer vos amis afin de gagner la confiance de la princesse ? Pour marquer un point, deux possibilités s’offrent à vous : éliminer les autres joueurs en tentant de déduire leur rôle ou survivre jusqu’à la fin de la partie en ayant la carte la plus influente en main.

Avec seulement 21 cartes, le jeu arrive à nous mettre dans des situations improbables et hilarantes.

C’est le jeu que nous emportons partout, pas besoin de beaucoup de place pour y jouer. Avec ses parties courtes, il est parfait pour s’échauffer avant d’entamer un jeu plus costaud ou encore pour décompresser entre des parties plus longues. Ambiance assurée !

Little Town

Le jeu de la semaine : LITTLE TOWN

  • Difficulté :     facile
  • Type :             stratégie
  • Mécanique :  pose d’ouvriers, ressources
  • Age :               8+
  • Joueurs :       2 à 4
  • Durée :           45min

Little Town est un des jeux de stratégie les plus simples avec des règles très accessibles. Seulement 2 actions s’offrent à vous : poser votre ouvrier sur le plateau pour gagner des ressources et activer des bâtiments ou acheter et construire un bâtiment. C’est tout, rien de plus. Les auteurs ont réussi à l’épurer tout en conservant une excellente réflexion.

Le cœur du jeu réside dans le fait de construire les bons bâtiments et surtout de les placer à l’endroit qui vous avantagera ou alors désavantagera le plus vos adversaires. On peut consacrer sa partie à créer un endroit parfait pour la production avec le risque que ce soient les autres joueurs qui en profitent, parfois très frustrant ! Il faut donc être malin afin de réussir à profiter des constructions de vos adversaires.

Excellent jeu, très stratégique, avec des règles simples et des parties courtes.